1111

Journée d’action interprofessionnelle du 29 septembre 2022

  • Article publié le 22 septembre 2022
  • /
  • 86 visites

66| Jeudi 29 septembre : pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail - Rassemblement à 10h30 place de Catalogne - PERPIGNAN

Perpignan, le 20 septembre 2022 Département 66

SALAIRES TROP BAS MAUVAISES CONDITIONS de TRAVAIL
ÇA SUFFIT !

Quand on lutte, on n’est pas sûr de gagner mais si on ne lutte pas on est sûr de perdre !

Depuis des années, la CGT alerte sur la faiblesse des salaires, des pensions et des minima sociaux.
Le gouvernement, en parlant de pouvoir d’achat sans parler de salaires, choisit de pénaliser les salariés à travers le tassement des grilles vers le bas.
Par ses choix ultralibéraux, il participe activement à la dévalorisation des qualifications et pousse les salariés à faire d’autres choix de vie.
Les fonctionnaires et agents du service public sont-ils mieux traités ? Certainement pas.
L’augmentation du point d’indice est notoirement insuffisante, ne serait-ce que pour rattraper le retard dû au gel assumé par l’État. Et le versement d’une prime Ségur aux personnels de la fonction publique hospitalière et à certains agents de services et établissements sociaux et médico-sociaux, bien que transformée en points d’indice, ne saurait compenser la perte et ajoute à la confusion.
Au Département, la prime Ségur, octroyée à certains et pas à d’autres, est source d’inégalités entre personnels médico-sociaux et administratifs (statutaires, ASFAM).
L’augmentation du RIFSEEP pour les agents défavorisés (administratifs, culturels, ATTEE) ne sera pas prise en compte pour le calcul de la pension de retraite.
Les NBI sont versées au compte goutte alors qu’elles devraient simplement faire l’objet d’un versement automatique.
Les indemnités de sujétions spéciales sont contestées par la collectivité.
Les services publics sont à l’agonie ! Le manque de personnel est criant dans tous les secteurs : hôpital, protection sociale, services d’incendie et de secours, enseignement, etc.
Pourtant, la classe politique et les citoyens s’accordent sur leur nécessité. Il faut croire que ce mot n’a pas le même sens dans toutes les bouches !
Le Département n’est pas en reste. Il manque du personnel partout : médico-social, collèges, routes, monuments historiques, etc.
De plus, faute d’une rémunération correspondant à leur qualification et de conditions de travail décentes, combien de collègues de notre collectivité sont déjà partis ? Combien sont poussés vers la sortie ? Combien de personnels qualifiés préfèrent chercher un autre employeur ?

Pour toutes ces raisons, le syndicat CGT du Département appelle tous les agents de la
collectivité, fonctionnaires et contractuels, à se joindre à la journée nationale d’action

JEUDI 29 SEPTEMBRE
RASSEMBLEMENT à 10h30 place de catalogne - PERPIGNAN



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20