1111

Agents privé-public de la collecte et du traitement des déchets

  • Article publié le 5 juin 2018
  • /
  • 196 visites

Solidarité pour nos 2 camarades CGT FTDNEEA | Action du 25 mai 2018 au siège de "En Marche" pour les Services publics

Action du 25 mai 2018 au siège du parti macroniste
(affaire de l’absurde accusation du vol de camion poubelle en réunion) :
Soutien financier aux Camarades dont le salaire est amputé pour leur courage

Camarades,

Les attaques que subissent nos Camarades CGT en lutte, qui lors d’actions spécifiques, communes ou interprofessionnelles se multiplient et se durcissent.

A l’heure où le gouvernement n’hésite plus à enfermer les jeunes lycéens avec l’intention d’anéantir notre futur, alors que se produisent des atteintes sur l’ensemble des droits syndicaux y compris sur le droit de grève, des intimidations, des sanctions pleuvent afin d’affaiblir la lutte ouvrière.

Toutes les méthodes, y compris illégales ou disproportionnées, sont utilisées pour nous faire taire.

Le recours systématique des forces de police avec ordre de gazage, de matraquage et d’arrestation sont les uniques réponses que donnent le gouvernement dans le cadre de ces politiques voulues par le patronat, au service des intérêts du capital.

Des décisions de sanctions sont prises sans entretien préalable, sans consultation possible du dossier administratif, limitant voire ignorant le droit aux défenseurs.

La CGT, ses militants et leurs actions sont visés pour désarmer les travailleurs.

Ce climat social dégradé est la conséquence des choix d’une poignée de personnes au pouvoir pour une majorité qui subit.

Le 25 mai 2018, deux camarades CGT FTDNEEA en lutte, dans une action syndicale interprofessionnelle (Fédération CGT Services publics, CGT Cheminots Austerlitz et Montparnasse, UL CGT 13ème, CGT Energie Paris, Info’Com CGT) de grande ampleur pour la défense des Services Publics en ont fait les frais.

Nos Camarades ont été traités comme des terroristes, des voleurs, au motif du climat sécuritaire actuel.

Hormis le fait que ce climat actuel est intimement lié aux choix politiques tant nationaux qu’internationaux, la lutte ouvrière légitime ne doit pas en faire les frais et être réduite à néant.

Nos deux Camarades CGT FTDNEEA comme d’autres subissent, en dehors du traumatisme dû à leur traitement, de l’attente de lourdes sanctions et des suspensions immédiates, des pertes de salaires sèches.

Nous faisons appel à la solidarité de tous, en organisant une caisse de soutien pour aider et palier par la force des travailleurs à la situation dans laquelle se trouvent nos deux Camarades, à savoir la perte de leurs primes pendant une durée de 4 mois et les frais de justice puisque convoqués au tribunal de grande instance de Paris le 18 juillet 2018.

Participer à la solidarité financière
Vidéo : la parole à Jean-Jacques et Christian



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20