1111
  • Article publié le 5 juillet 2018
  • /
  • 138 visites

CGT Territoriaux Agglo Mulhouse | Service périscolaire : les résultats de la mobilisation !

Mobilisation réussie du 22 Mai :
les agents du périscolaire enfin entendus !

La mobilisation spécifique au périscolaire de m2A, qui a été lancée à l’initiative de la CGT, lors de la journée d’action intersyndicale du 22 Mai, a été un succès très important :

La grève massive de la majorité des collègues, avec 43 sites fermés sur 64
, a permis de démontrer aux élus la gravité de la situation dans le service, et les incertitudes résultant de la modification des rythmes scolaires, notamment à Mulhouse.

Une cinquantaine de collègues ont aussi répondu présent à l’appel au rassemblement devant le siège de m2A, le 22 mai. Parmi les autres organisations syndicales à qui nous l’avions proposé, seule la CFDT a répondu présente et est venue s’associer au rassemblement.

Une délégation a été reçue le 22 mai à 11h par le Président JORDAN, la Vice-Présidente Mme MEHLEN et le DGS. Elle était composée des délégués CGT et CFDT, mais aussi d’une vacataire, d’une agent technique et d’une animatrice non syndiquées présentes au rassemblement. Et la délégation, pour la quasi-totalité, était composée d’agents du service périscolaire (7 sur 8).

Pendant 1h30, les différents agents de la délégation ont pu exposer, en toute transparence, directement aux responsables élus de m2A toutes les difficultés rencontrées quotidiennement dans le service, et reprendre les revendications que nous avions détaillés auparavant dans un tract : les sous-effectifs liés aux absences non remplacées, la précarité et les bas-salaires, la déqualification, les dysfonctionnements du pôle, mais aussi la nécessité d’avoir un véritable projet de service public du périscolaire, avec un vrai projet pédagogique.

Le Président et la Vice-Présidente, qui ont pu entendre et échanger pour une fois en direct avec les agents, ont pris au sérieux notre interpellation et nos revendications. Parmi celles-ci, nous avions demandé immédiatement le doublement des animateurs 20h remplaçants afin de faire face. Le soir même, le Président appréciait l’urgence de la situation et nous confirmait l’embauche de 6 remplaçants, ce qui sera confirmée dès le 23 mai dans le journal l’Alsace !

NOTRE MÉTHODE A MARCHÉ : construire une mobilisation transparente, sur la base de la revendication des agents, et défendue en direct par eux, en interpellant directement les élus lorsque c’est nécessaire, mais en refusant que tout soit décidé dans des réunions opaques lors de négociations tout aussi opaques.

Pour la rentrée scolaire : impacts limités pour les agents

Les nouveaux horaires pour la rentrée scolaire ont été validés à l’unanimité des organisations syndicales lors du Comité Technique du 03 juillet. Nous avons notamment pu obtenir que les animateurs 20h de Mulhouse bénéficient d’une heure de préparation et d’une heure de formation supplémentaire en compensation des nouveaux horaires, avec la liberté de les caler en dehors du mercredi (pour ceux qui travailleraient à côté ou doivent garder leurs enfants).

Nous suivrons avec attention la situation des adjoints Temps Éducatifs, à qui de nouvelles heures de travail complémentaires ont été proposées au Pôle Sport & Jeunesse en compensation de la perte de leur 30%.

Pour l’avenir : les engagements que nous avons obtenus

Grâce à la mobilisation, nous avons pu obtenir des engagements très importants pour que des transformations positives du service puissent enfin commencer à se mettre en œuvre :

- L’engagement d’un maintien des seuils d’encadrement actuels (10 et 14), et le respect réel, dans la pratique, de ces seuils, qui sera rendue plus facile par l’embauche des 6 remplaçants supplémentaires.

- La priorisation des embauches, pour les nouveaux animateurs volants et pour les postes qui seront créés à la rentrée, pour les vacataires et contractuels précaires qualifiés déjà en postes. Les Ressources Humaines ont ainsi travaillé pour les identifier et les proposer aux agents concernés, et réduire ainsi la précarité.

- Pour un véritable projet pédagogique pour le périscolaire : ni garderie ni usine aux enfants. Le projet éducatif en date de la CAMSA (!) sera réactualisé.

- La mise en place d’un audit extérieur pour réorganiser le pôle et améliorer le fonctionnement du pôle et notamment les relations entre l’administration du pôle et les sites.

Il faudra être vigilant sur la bonne mise en œuvre dans la pratique de ces engagements, mais il s’agit d’engagements politiques très forts dont nous pouvons nous féliciter !

La CGT, avec la CFDT, a rédigé un cahier de propositions qui est consultable sur l’Intranet. Il constituera la base des revendications que nous continuerons à défendre dans l’intérêt des agents mais aussi des enfants, parents, et de tout le service public du périscolaire.

Documents joints

1 CGT Tract 3 juillet périscolaire pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20