1111
  • Article publié le 10 octobre 2019
  • /
  • 74 visites

Catastrophe de Lubrizol : lettre du CNF au Préfet de Seine-Maritime

Le CNF de la Fédération CGT des Services publics, réuni à Montreuil les 9 et 10 octobre 2019 dénonce l’absence de mesures adaptées pour protéger les agents, les salariés et la population touchés par les conséquences du crime industriel de Lubrizol, survenu le 26 septembre 2019.

En particulier, nous dénonçons l’absence de protection suffisante des agents et salariés, dont les sapeurs-pompiers et agents territoriaux qui sont intervenus pendant et après l’incendie et les explosions (EPI insuffisants, voire absents). Nous dénonçons les ordres et consignes mettant en danger les citoyens et les salariés.

Comment comprendre en effet, que la consigne ait été donnée aux habitants et travailleurs « d’éviter (le 27 septembre) les déplacements », alors même que les salariés ont eu ordre de venir travailler ?

Nous dénonçons l’absence de mise en œuvre du principe de précaution qui aurait protégé les agents travaillant dans le périmètre exposé aux fumées toxiques.

Enfin, nous condamnons l’attitude de nombre d’employeurs publics qui ont volontairement minimisé les risques, refusé le « danger grave et imminent » et l’exercice du droit de retrait.
Nous vous rappelons, Monsieur le Préfet, que la loi s’applique à tous et qu’il vous appartient de la garantir.

Nous vous demandons, concrètement, de garantir protection et respect des droits à tous les agents et salariés dans l’intérêt général.

Nous apportons notre soutien plein et entier aux initiatives et mobilisations engagées dans des conditions difficiles, car les agents publics, dont nos collègues pompiers, travaillent en sous-effectif et dans une pénibilité encore accrue.

Nous soutenons les initiatives unitaires qui s’adressent au plus grand nombre, exigeant la vérité sur ce crime industriel, exigeant la protection de la population, des agents publics placés aux premières lignes, et la mise en application effective de tous les droits pour toutes et tous.

Adopté à l’unanimité
Montreuil, le 10 octobre 2019



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20