1111
  • Article publié le 2 juillet 2020
  • /
  • 126 visites

32 I CSD du Gers. La prime Covid est pour tou.te.s

Monsieur le Président du Conseil Départemental du Gers,

Nous vous interpellons concernant l’obtention de la prime d’Etat exposée le 15 avril 2020 par Monsieur le Premier Ministre. Une prime annoncée comme une valorisation des professionnels des services et établissements médico-sociaux ayant œuvré pour faire barrière et limiter au maximum la pandémie durant la période de crise sanitaire déclarée le 12 mars. Le 7 mai, monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé annonçait en conférence de presse le versement de la « prime aux professionnels » dans les meilleurs délais pour les personnels des Centres Hospitaliers et des EHPAD. Nous nous réjouissons de cette mesure pour les professionnels concernés. Plusieurs décrets sont parus : celui du 14 mai, du 5 juin, du 8 juin suivi de celui du 12 juin concernant le secteur médico-social.

Une nouvelle fois, les salariés du secteur de l’aide et du maintien à domicile semblent les grands oubliés de cette reconnaissance nationale alors qu’ils ont, avec compétence et malgré les risques sanitaires, poursuivi leurs tâches auprès des personnes fragiles et dépendantes.
Ils ont été bien souvent les seuls à être en lien avec les personnes isolées à leur domicile durant toute la période de confinement devant faire face au manque de moyens humains et matériels considérables dans ce secteur.

L’absence de reconnaissance de ce travail pourtant indispensable nous parait inapproprié et un signal préjudiciable à leur engagement professionnel.
De ce fait, il apparaît indispensable que la prime soit à présent allouée et versée à l’intégralité des professionnels des établissements sociaux, médico-sociaux ainsi qu’aux salariés des services d’aide et d’accompagnement à domicile, y compris ceux relevant de l’emploi direct par des particuliers.

Nous demandons que celle-ci puisse être allouée de manière universelle par professionnel, quels que soient les métiers et services.
Cette présente demande est réalisée indépendamment des démarches nationales concernant la revalorisation des métiers et des secteurs d’activités sanitaires, sociaux et médico-sociaux avec une attente particulière de revalorisation salariale forte et cohérente pour tous ces professionnels qui, depuis trop longtemps vivent une grande précarité et une politique de très bas salaires.

Si la prime en soi n’est pas une revendication de la CGT, l’inéquité de son versement accentue le sentiment d’injustice préjudiciable tant pour les professionnels que les personnes accompagnées.

La crise sanitaire a mis en exergue l’importance du travail de l’ensemble de ces professionnels au service de l’intérêt général, notamment envers les publics les plus vulnérables et/ou dépendants, il est temps qu’il soit récompensé.
Dans l’attente, recevez monsieur le Président du Conseil Départemental, nos plus sincères salutations.

Eric GUICHENE
Coordinateur Départemental CSD-CGT du Gers



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20