1111
  • Article publié le 14 octobre 2020
  • /
  • 45 visites

93 | Solidaires des agent·e·s municipaux·les de Saint-Denis en lutte pour leurs droits !

Soutien des organisations syndicales CGT 93, FSU 93, Solidaires 93 et UNSA 93 aux Territoriaux de Saint-Denis : Solidarité des Agent-es municipal-es de Saint-Denis en lutte pour leurs droits !

L’intersyndicale départementale de Seine-Saint-Denis CGT, FSU, Solidaires et UNSA apporte tout son soutien aux agent·es municipal·es de la mairie de Saint-Denis en grève depuis le vendredi 2 octobre contre la casse de leurs acquis sociaux.
ATSEM, agent·es de cantine, animateurs et animatrices des centres de loisirs, puéricultrices des crèches, éducateurs et éducatrices sportifs, personnels soignants des centres de santé, assistantes sociales, agent·es d’entretien, infirmièr·es des MS, agent·es de l’état civil, enseignant·es du conservatoire qui assurent les services publics au quotidien et l’ont fait y compris pendant la crise sanitaire voient leurs droits injustement attaqués par la nouvelle municipalité.

Comme dans beaucoup d’autres dans notre département, ces personnels subissent des conditions de travail souvent pénibles et pour de faibles rémunérations dans une ville touchée de plein fouet par la crise sanitaire du Covid 19 et dont la population a augmenté sans que les effectifs municipaux ne suivent. La priorité devrait être la revalorisation des personnels et l’amélioration de leurs conditions de travail alors que mal être et accidents de travail se multiplient.

Loin de cela la municipalité s’attaque aux primes et aux congés des personnels, veut allonger le temps de travail des agent·es... tout en augmentant l’indemnité du maire de 1360 euros par mois. Elle veut mettre en place des méthodes de managements « des uns contre les autres ». Par ailleurs, en refusant de recevoir l’intersyndicale et en se murant dans le silence, elle porte la responsabilité de la désorganisation du service public communal.

Les agent·es municipal·es et les habitant·es de Saint-Denis ont droit à des services publics de qualité et qui respectent les personnels qui y travaillent.

Avec les agent·es en grève nous exigeons le retrait sans délai de la réforme de leur temps de travail et de de leurs primes et l’ouverture immédiate d’un véritable dialogue social constructif et apaisé.

Bobigny le, 13 octobre 2020.

Documents joints

1 Document pdf pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20