1111
  • Article publié le 8 septembre 2020
  • /
  • 638 visites

Préavis de grève de 0 h à 24 h pour la journée du samedi 19 septembre 2020

Mesdames les Ministres,

La crise mondiale, sanitaire, économique et sociale qui tue dans l’ensemble des états les plus fragiles et précaires, et rend les pauvres plus pauvres, a montré le danger qu’est le manque de structures de services publics, de santé, d’éducation et de culture dans chaque état. Il est temps comme la CGT le dit souvent de réorienter le monde vers une gestion qui sera centrée sur l’homme, l’environnement, le respect des espèces animales et végétales. La CGT avec des organisations, dont le mouvement de la Paix, invite ses militants à participer le samedi 19 septembre, dans le cadre de la journée internationale de la Paix, aux marches « Pour : la Paix, la sécurité sanitaire et sociale, le climat et le désarmement nucléaire ».

Parce que la CGT est convaincue que le monde serait plus sûr en sortant des logiques de concurrence et de libéralisation. Notre aspiration à remettre en cause les logiques libérales avec l’objectif de transformer la société vers un développement humain durable prend tout son sens dans le contexte actuel et nous impose de faire converger l’urgence de paix et l’urgence climatique.

Contre la guerre, il nous faut gagner des politiques sociales, économiques et environnementales permettant d’améliorer les conditions faites à l’ensemble de la population. Pour cela le développement des services publics, de politiques publiques ambitieuses doit devenir prioritaire.

Au vu des conséquences humanitaires catastrophiques de l’utilisation des armes nucléaires, les Nations Unies, grâce au vote de 122 États, ont adopté un Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN). Ce traité a été signé par 81 États et ratifié par 36. Il doit entrer en vigueur lorsqu’il aura été ratifié par 50 États. La France, non seulement tente d’empêcher le processus de ratification du TIAN, mais viole le TNP en s’engageant dans un programme de 100 milliards d’euros sur 15 ans pour le renouvellement et « la modernisation » de son arsenal en armes nucléaires.

C’est pourquoi la CGT demande l’arrêt immédiat de ces programmes, car ils constituent une violation du TNP et que l’utilisation même partielle de l’arme atomique peut mettre en danger l’existence même de l’humanité. Ces programmes détournent des moyens financiers importants pour la sécurité sociale, la sécurité sanitaire et écologique des populations vers la fabrication d’armes illégales, immorales et dangereuses. La crise sanitaire actuelle a mis en évidence les carences de l’État à assurer correctement la sécurité sanitaire des populations, compte tenu des ravages des politiques d’austérité en matière de santé et de protection sociale.

Pour faire face à la crise économique, sociale, écologique et sanitaire, l‘humanité a besoin de paix, de coopération, de solidarité, de justice et de fraternité. Non à la guerre, oui à la paix dans un monde solidaire et sans armes nucléaires.

Afin de permettre aux agent.e.s de son champ fédéral de participer à toutes les initiatives autour de cette journée, la fédération des Services publics dépose un préavis de grève pour le samedi 19 septembre de 0 h à 24 h pour l’ensemble des agent.e.s de la Fonction publique territoriale et pour les salarié.e.s relevant de la partie privée de notre champ fédéral (entreprises de l’eau et de l’assainissement, thanatologie, secteur privé du logement social).

Nous vous adressons, Mesdames les Ministres, nos sincères salutations.

Pour la Fédération CGT des Services publics
Natacha POMMET,
Secrétaire générale


Préavis de grève adressé le 8 septembre 2020 à :
- Mme Amélie de MONTCHALIN, Ministre de la Transformation et de la Fonction
publiques
- Mme Élisabeth BORNE, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20