1111
  • Article publié le 11 décembre 2020
  • /
  • 108 visites

CGT | Pourquoi la CGT ne servira pas de caution à la ministre de la Transition écologique

Madame la Ministre,

Vous nous conviez, ce lundi 7 septembre, à une rencontre qui aura lieu ce jeudi 10 décembre et qui a pour objet : « les propositions de la convention citoyenne pour le climat ». Sachez, que nous sommes forts surpris de cette démarche qui nous semble symboliser l’embarras du gouvernement et en premier lieu celui du président de la République pour tenir les engagements et les promesses qui ont été formulés auprès des citoyens de la CCC.

C’est le président de la République, lui-même, qui a mis en place cette convention citoyenne suite aux mobilisations des gilets jaunes. A cette occasion, il ne s’était une nouvelle fois pas privé de dénigrer ce qu’il nomme les corps intermédiaires parmi lesquels il situe les organisations syndicales de salariés pour leur manque de représentativité de la société française.

Fort de cette logique, la CGT n’a été ni informée ni consultée sur cette démarche.

Dès lors, l’invitation à cette réunion ressemble à s’y méprendre à une stratégie consistant à servir de caution au nom d’une pseudo-concertation, pour écarter des mesures économiques, sociales et environnementales proposées par la CCC. Madame la Ministre, nous ne tomberons pas dans le piège consistant à essayer d’opposer les membres de la convention citoyenne à notre organisation syndicale.

Pour votre information, nous avons pu échanger avec la convention citoyenne durant ses travaux puis nous avons reçu des représentants suite à la publication de leurs 149 propositions. Nous avons pu mesurer lors de ces échanges que nos analyses et propositions convergeaient sur bon nombre de points tant en matière économiques et sociales qu’environnementales. Nous avons convenu d’ailleurs de prolonger ces échanges le plus régulièrement possible pour faire aboutir ces propositions.

Enfin, vous n’êtes pas sans savoir que la CGT effectue un travail de fond en matière de transition écologique et a, à ce sujet, publié en mai 2020 un document intitulé « le progrès social et environnemental, c’est possible et urgent ». Ce document a été remis en main propre au président de la République, au précèdent premier Ministre ainsi que la dizaine de ministres présent lors d’une réunion à l’Élysée sans qu’aucune suite n’ait été donnée à notre demande d’échanges sur le sujet.

Madame la Ministre, vous comprendrez que dans ces conditions, nous ne pouvons que décliner votre invitation.

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’expression de mes salutations distinguées.

Philippe MARTINEZ
Secrétaire général de la CGT



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20