1111
  • Article publié le 8 juin 2018
  • /
  • 308 visites

CAP 2022 | Numérique et Service public

La casse du service public :
un choix politique

Depuis plusieurs années, le ser­vice public subit des réformes en profondeur, l’ouvrant largement au marché et visant à réduire les dépenses publiques.
Les conséquences sont une ouverture à la concurrence, la transfor­mation d’établissements publics en sociétés publiques, puis ano­nymes, la fermeture de services publics et donc la réduction d’em­plois.
Il s’agit d’une évolution inhérente à celles du capitalisme. Les évo­lutions sociétales, en particulier les questions environnementales, la révolution informationnelle et l’évolution des besoins, poussent également à des transformations du service public.
L’ouverture à la concurrence, la déréglementation, les privati­sations, la réforme territoriale, notamment la construction de nouveaux territoires (régions fu­sionnées, métropoles, intercom­munalités fusionnées, communes nouvelles) et la réforme de l’État ont largement amplifié ces évo­lutions.
Elles modifient les missions de service public. L’organisation et les implantations de celui-ci, la gouvernance, le management. Le numérique est un outil majeur utilisé par les décideurs pour les évolutions en cours.

Lire la suite au format PDF

Numérique et Service public

Documents joints

1 Numérique et Service public pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 PARIS

01 55 82 88 20