bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Pour les libertés syndicales et contre toutes les formes de discrimination et attaques syndicales, le syndicat CGT des personnels du département du Rhône dépose un préavis de grève pour la journée du mercredi 19 octobre 2016

Les 19 et 20 octobre, huit militants CGT de Goodyear sont convoqués devant la Cour d’Appel d’Amiens. Ils ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes, assortis d’une mise à l’épreuve de 5 ans pour avoir défendu leurs emplois et ceux de leurs collègues.

Cette procédure judiciaire a été enclenchée par le Procureur de la République d’Amiens alors même que la direction de Goodyear avait retiré sa plainte.

Le Gouvernement porte une lourde responsabilité dans la criminalisation de l’action syndicale. La longue liste des militants de la CGT convoqués devant les tribunaux démontre que nos craintes, renforcées depuis la promulgation de l’état d’urgence, sur le respect des libertés individuelles et collectives sont plus que fondées.

Aucun citoyen attaché aux valeurs de la République ne peut accepter la criminalisation de l’activité syndicale, notamment à l’heure où la financiarisation de l’économie ne cesse de porter atteinte aux conditions de vie, de travail et d’emploi tant en France qu’au niveau mondial.

Ce sont les fondements mêmes de notre démocratie qui sont atteints lorsque les libertés syndicales sont attaquées avec une telle violence.

La CGT a décidé de faire de la journée du 19 octobre 2016 un temps fort de sa campagne pour les libertés syndicales. Dans ce cadre, elle appelle à une mobilisation forte à Amiens et partout en France.

L’Union Départementale CGT du Rhône appelle à un rassemblement le 19 octobre, pour dénoncer toutes les attaques subies par les militants dans et en dehors des entreprises. Notre syndicat appelle l’ensemble des agents du Département, soucieux de défendre les libertés syndicales et individuelles, à participer à cette action en faisant grève de 1 heure à la journée et nous rejoindre au rassemblement devant le Tribunal de Grande Instance, rue Servient Lyon 3ème, de 11h30 à 14h.

Notre organisation exige la relaxe pour les huit de Goodyear, comme pour tous les militants syndicaux poursuivis en justice dans le cadre de leur activité syndicale. Notre Fédération CGT Service Public revendique une loi d’amnistie concernant les condamnations pénales, les sanctions disciplinaires et l’arrêt des poursuites en cours, en relation avec les mouvements sociaux et l’activité syndicale et revendicative, survenus après le 17 mai 2002, date d’effet de la dernière loi d’amnistie.

Vous trouverez en pièce jointe le tract local.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

Télécharger le tract et le préavis au format PDF

2016 10 19 préavis local
2016 10 19 tract libertés syndicales

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip