1111
  • Article publié le 12 juillet 2018
  • /
  • 233 visites

La CGT innove avec une campagne d’affichage pour une employée de mairie

Depuis mardi 11 juillet, de drôles d’affiches sont apparues en ville. La CGT a placardé une photo et l’histoire d’une quadragénaire employée depuis six ans en CDD à la mairie dont le contrat, qui se termine vendredi, ne sera pas renouvelé.

Linda MOERMAN, 48 ans, 6 ans de CDD précaire à la mairie de NIEPPE, en fin de contrat, bientôt au RSA !

Inhumain ; scandaleux ; c’est incroyable, pas elle ? ; pitoyable, la jeter alors qu’elle veut travailler ; honteux de la part du maire… ce sont les paroles des NIEPPOIS venus à notre rencontre, interloqués lors de notre campagne d’affichage.

Car madame MOERMAN est connue, et ce n’est pas peu de le dire ! Les NIEPPOIS ont tous eu l’occasion de la rencontrer, tantôt à l’école en y amenant leurs enfants, petits-enfants, à la crèche ou la croiser en plein labeur à entretenir les locaux municipaux comme la mairie ou des salles de sports ou encore le complexe Jules Dehouck, ou encore à s’occuper des aînés lors des traditionnels banquets et goûters.

Personne fortement appréciée, de la population locale, tant par sa gentillesse que par la qualité de son travail, Linda enchaînait CDD sur CDD depuis 6 ans sans discontinuer.

Puis, un jour… le ciel lui est tombée sur la tête ! On aurait pu y voir un trait de malchance, mais c’est à une semaine du vendredi 13… La mairie, en la remerciement de ses bons et loyaux services, décide de se débarrasser d’elle en utilisant comme excuse la baisse de dotations des communes. Bien qu’il est vrai que les dotations ont baissé, la mairie pouvait très bien économiser la vidéosurveillance au bénéfice de pérenniser un emploi.

Quand la mairie explique qu’il y a une baisse d’activité, elle oublie de dire que c’est du principalement aux travaux du foyer restaurant qui ont été suspendus, mais qui ont repris et, dès la fin des travaux, l’activité repassera inexorablement à la hausse !

Mais pire, le DGS de la commune se targue de faire des économies sur la santé des enfants : « Par exemple, dans les écoles, les palettes pour la peinture en maternelle ne sont plus nettoyées tous les soirs, alors que c’était le cas auparavant », détaille le DGS. (source voix du nord). SCANDALEUX ! Si un enfant tombe malade, vous en serez responsable monsieur.

La CGT et les parents des bambins en maternelles préfèrent qu’une personne supplémentaire soit payée pour nettoyer les palettes de peintures des enfants en maternelle tous les jours plutôt que de faire courir des risques sanitaires insensés à leurs enfants. Car les enfants manipulent, jouent, échangent et les microbes et bactéries prolifèrent facilement si le matériel n’est pas nettoyé tous les jours.

Chapeau bas monsieur le DGS !!! Economiser sur la vie des enfants, c’est la première fois que notre union locale a à entendre ce genre de propos !

L’Union Locale CGT ARMENTIERES et son syndicat des agents territoriaux représentés par messieurs FLEURY Christophe, et TURBE Sébastien soutiennent madame MOERMAN et iront jusqu’au bout pour sortir cette personne de cet enfer qui lui est réservé.

Source : Site de l’Union locale d’Armentières



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20