1111

Communiqués, déclarations, cptes rendus, interventions CGT

  • Article publié le 13 septembre 2019
  • /
  • 180 visites

Motion de soutien aux grévistes de la RATP

La Fédération des Services publics apporte tout son soutien à la grève des agents de la RATP, rassemblés dans l’unité syndicale (CGT, FO, SUD, CGC, UNSA et RS RATP) pour exprimer leur rejet de la réforme Macron-Delevoye qui entend mettre en place un système universel de retraites par points et supprimer tous les régimes particuliers.

Les grévistes de la RATP, avec leurs organisations syndicales, exigent le maintien de leur régime particulier et ils ont raison. Cette grève, massivement suivie, constitue le premier acte de la mobilisation pour faire reculer Macron.

Dans notre champ syndical, la grève unitaire des Sapeurs-pompiers professionnels entre dans son 4ème mois. Dans leurs revendications, les pompiers exigent notamment le recrutement statutaire massif de pompiers professionnels, le retrait de la loi de transformation de la fonction publique et la défense de notre régime particulier, la CNRACL.

Dans la Fonction publique territoriale, en effet, la loi de transformation de la Fonction publique adoptée le 6 août dernier organise méthodiquement le démantèlement des plus grandes conquêtes sociales et démocratiques des fonctionnaires. Elle entend limiter le droit de grève, c’est-à-dire le droit de revendiquer et de défendre les revendications. Elle entend en finir avec les instances paritaires (CT, CAP, CHSCT) en les fusionnant. Elle organise le recrutement massif d’emplois contractuels dans le but, à terme, de remettre en cause l’indépendance des fonctionnaires et d’accompagner la privatisation massive des services publics que le président des riches veut mettre en œuvre. Nous demandons l’abrogation de cette loi liberticide.

Démolir le statut des fonctionnaires, supprimer nos régimes de retraite solidaire, accélérer les privatisations, il est là le « nouveau contrat social » de Macron et Philippe.

Comme les agents de la RATP aujourd’hui, la Fédération des Services publics exige le maintien de la CNRACL et de l’IRCANTEC* comme de tous les régimes et demande le retrait du projet Macron-Delevoye de système universel de retraites par points.

C’est notamment sur ces mots d’ordre que nous participerons à la journée de grève et de mobilisation du 24 septembre appelée par la CGT.

Montreuil, le 13 septembre 2019

* Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales et Caisse de retraite des non titulaires de la Fonction publique



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20