1111
  • Article publié le 24 octobre 2019
  • /
  • 205 visites

Alerte sur les retraites - Projet de réforme MACRON-DELEVOYE | Tract du Morbihan FO-CGT

Le gouvernement veut imposer de nouveaux reculs sociaux, sous couvert de son projet de retraite universelle par points, qui implique la suppression de tous les régimes existants. L’objectif n’est que budgétaire et comptable : faire baisser la part du PIB (13,8 %) consacré aux retraites. Pour cela, il faut baisser les pensions plus vite, de 20 à 30 %, et pousser l’âge réel de la retraite vers 64 ou 65 ans.

- La retraite “par points”, c’est la fin du système de retraite solidaire : tous les aléas de la vie professionnelle ou familiale auront un impact négatif sur la retraite, sans compensation liée à la solidarité nationale.

- Cette contre-réforme des retraites, c’est la soumission de la valeur du point aux aléas de la conjoncture politique, économique et démographique. Seul le gouvernement pourra fixer cette valeur du point, selon ses objectifs budgétaires ou politiques.

-  Le régime soit disant « universel » par points, c’est la disparition des 42 régimes de bases et complémentaires existants, qui prennent en compte toutes les spécificités professionnelles, atténuent les inégalités ou les contraintes particulières des différents métiers.

Cette réforme confirme le démantèlement du système actuel de retraite solidaire, favorisant la privatisation et ouvrant la voie aux retraites par capitalisation. C’est un mécanisme purement gestionnaire et comptable de la retraite. Les points acquis pendant la vie professionnelle ne garantiront pas un niveau de pension suffisant et augmenteront les inégalités entre salariés.

Mobilisation unitaire et interprofessionnelle
à l’appel de FO et CGT
à partir du mardi 5 décembre 2019
Informations et modalités à venir

Retrait du projet de réforme MACRON-DELEVOYE
Maintien des 42 régimes spéciaux
 !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20