1111

Communiqués

  • Article publié le 6 avril 2021
  • /
  • 43 visites

L’action des retraités du 31 mars doit être entendue !

Communiqué de l’UCR-CGT

Malgré une situation sanitaire complexe dans notre pays, entraînant de nombreuses restrictions, des milliers de retraités autour de plus de 80 initiatives se sont rassemblés unitairement ce 31 mars sur l’ensemble du territoire.

Ces mobilisations légitimes et nécessaires avaient pour objectif de faire valoir nos droits et porter nos exigences.

Par cette action, les retraités ont condamné la gestion scandaleuse de la pandémie du Covid-19 depuis maintenant plus d’un an par le Gouvernement.

En effet, ce n’est pas la stratégie quotidienne de communication anxiogène et culpabilisatrice de ce dernier qui peut masquer sa responsabilité et celle de ses prédécesseurs dans la crise sanitaire, économique et sociale que nous vivons.

La casse de notre système de santé ne date pas d’hier ! Depuis plusieurs années, les personnels des Hôpitaux, des EHPAD, les usagers et les populations se mobilisent contre la casse de notre système de santé construit par le Conseil national de la résistance et unique au monde. Le manque de moyens matériels, humains et financiers qui nous met au bord du gouffre dans cette période découle de cette politique ultralibérale. Le manque de masques puis de tests et maintenant de vaccins démontre cette analyse.

Au-delà de notre système de santé, ce sont l’ensemble des services publics qui subissent une politique de dégraissage, de réorganisations permanentes diminuant les services, amplifiant la désertification et donc l’accès de ces derniers à nos concitoyens et plus particulièrement aux retraités.

De plus en plus de retraités en difficulté voire dans la misère ! Ça suffit !

Alors que l’état déverse des dizaines de milliards pour aider les entreprises et plus particulièrement les plus importantes, les salaires et les pensions sont à la diète. Cette perte de pouvoir d’achat, cette baisse de niveau de vie, entraîne de plus en plus de jeunes, d’actifs, de chômeurs, de retraités, dans la misère. Cela est d’autant plus insupportable que pendant ce temps-là, les actionnaires du CAC40 continuent à se répartir d’important dividende et démultiplie les plans sociaux. Quel scandale !

La mobilisation est juste, nécessaire et doit s’amplifier !

Les retraités comme l’ensemble des salariés de ce pays ont raison d’agir pour qu’enfin ce monde d’après si souvent cité par le Chef de l’État tourne le dos à ces décennies de choix néfastes. C’est pourquoi nous revendiquons une politique basée sur le progrès social, la relance économique par un autre partage des richesses.

En ce sens, nous exigeons :

- Une revalorisation immédiate de 100 euros de nos pensions afin d’aller urgemment sur les 300 euros nécessaires à valoir sur la revalorisation des retraites et pensions calculées sur l’évolution du salaire moyen.
- Une vaccination de masse pour faire face à la pandémie qui impose la levée des brevets de laboratoires pour les mettre dans le domaine public ainsi que la gratuité intégrale des vaccins pour tous.
- Des moyens indispensables pour notre système de santé publique :
• Il faut multiplier le nombre de médecins et de centres de santé publics dans tous les territoires garantissant un accès aux soins avec l’application du tiers payant sans dépassement d’honoraires.
• Il faut pour améliorer la situation actuelle, embaucher 100 000 personnels dans l’hôpital public, 200 000 dans les EHPAD et 100 000 autres dans le secteur de l’aide à domicile.
- Des services publics répondant aux besoins de tous. Cela passe par le maintien et le développement de ces derniers avec une multiplication des guichets et accueils physiques dans les administrations avec une tarification accessible à tous.

Être plus nombreux pour enfin se faire entendre !

L’UCR-CGT appelle à poursuivre et amplifier les mobilisations des retraités sur l’ensemble du territoire. Lorsque cela est possible de le faire de manière interprofessionnelle et intergénérationnelle.

Face à une bataille idéologique sans précédent porteuse des idées dominantes, il nous faut être plus nombreux à la CGT pour porter une autre voix, un autre avenir pour nous, retraités, pour nos enfants, pour notre société.

Tous ensemble, c’est possible !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20