1111

International

  • Article publié le 30 octobre 2019
  • /
  • 64 visites

Compte-rendu du 4e congrès de la Martinique des 16,17 et 18 octobre 2019

Présents pour la Fédération :
Didier Louvet pour L’UFR
Maryse Gomes pour l’International

Le thème du congrès était « RIPOSTE »
En début de séance la parole a été donnée aux invités.
Didier est intervenu essentiellement sur les retraites et a annoncé une réunion à l’ensemble des agents retraités de la Martinique le lundi matin.

Mon intervention a porté essentiellement sur la réforme de la fonction publique, sur les élections professionnelles où la Martinique a été 1ere organisation sur son département avec une forte progression en catégorie A et B, aussi 3e organisation sur l’ensemble du territoire Français.
J’ai aussi évoqué la formation des agents, le congrès à Montpellier et la réunion prévue pour l’ensemble des DOM afin d’établir un revendicatif commun et l’annonce pour la grève du 5 décembre.

Les points abordés lors de ces trois jours
Déroulement de carrière et régime indemnitaire dans la Fonction Publique Territoriale et ses conséquences sur nos régimes de retraites. Didier est intervenu, a apporté des éléments qui ont aidé les congressistes à la compréhension sur les conséquences désastreuses de cette réforme.
Tout au long du congrès, beaucoup d’interventions avec des débats riches :

1er jour :
Quel financement pour le service public ;
La mise en cause du statut de la FPT ;
La casse de FPT ;

2e jour :

Déroulement de carrière et régime indemnitaire dans la FPT et ses conséquences sur le déroulement de carrière ;
La mise à mort des organismes de formation de la Fonction Publique Territoriale ;
CAP 2022 et les recommandations européennes ;
Le retour aux 1607 heures ;

3e jour :
L’austérité installée dans la FPT ;
Qu’en est-il des réseaux sociaux dans le monde syndical ;
Que reste-t-il du statut des fonctionnaires et le regard Cégétiste sur le CCP ;

De tout cela, 5 résolutions ont été adoptées par le Syndicat CGTM SOEM avec leurs invités représentants de l’UGTG-UTC de la Guadeloupe, l’UTG de la Guyane, l’Union des Travailleurs de Sainte- Luce, de la Fédération CGT des Services Publics.

Elles concernent la mobilisation du 2 au 5 décembre (Privé/public)
• Les camarades de la Martinique exigent le retrait de toutes ces lois scélérates.
• Dénoncent les attaques du régime des retraites et exigent le retrait de la loi portant sur la transformation de la fonction publique et demande l’abandon du CAP 2022.
• Dénoncent le silence assourdissant de l’État face aux enjeux environnementaux du territoire Martinique qui ont des conséquences directes sur la santé et le bien-être des agents de la Fonction Publique Territoriale.
• Dénoncent la situation des hôpitaux en Martinique et demandent que les soins soient prodigués dans l’hexagone soient pareil en Martinique.

Le congrès a été riche en débat et avec des propositions fortes qui confirment qu’en Martinique « la maison est bien gardée ». Ils nous ont transmis un message de confiance concernant la mise en route de la « riposte martiniquaise » !!!!

Les après-midi ont été ponctuées de visites, notamment une bananeraie et la visite du musée Aimé CÉSAIRE.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20