1111
  • Article publié le 15 octobre 2020
  • /
  • 129 visites

CSFPT | Communiqué de presse du 14 octobre 2020 : Séance du Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale, en présence d’Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la Fonction publiques

Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale a tenu séance plénière, ce mercredi 14 octobre, sous la présidence de Philippe Laurent, maire de Sceaux, qui a convié Madame Amélie de MONTCHALIN, ministre de la transformation et de la fonction publiques, à participer à cette séance en seconde partie.

En préambule, Philippe Laurent a présenté au vote une motion sur la crise de la Covid 19.
Cette motion a été votée à l’unanimité des membres du CSFPT (pièce jointe). Ce document rappelle notamment l’engagement des collectivités, élus et agents territoriaux, au service de leurs concitoyens et pointe la nécessité urgente d’établir des statistiques sur la COVID 19 en partenariat avec les services de l’État et les ARS, il indique aussi le nécessaire maintien du dialogue social durant cette période.

Par ailleurs, trois textes étaient inscrits à l’ordre du jour de cette séance plénière, dont les deux premiers faisaient l’objet d’un nouvel examen suite à l’avis unanimement défavorable exprimé par les représentants des organisations syndicales lors de leur premier examen, le 23 septembre dernier.

- Le premier texte est un projet de décret relatif aux commissions administratives paritaires et aux conseils de discipline de la fonction publique territoriale.
Ce projet de décret précise les compétences des commissions administratives paritaires à compter du 1er janvier 2021, révise la composition des commissions administratives paritaires en supprimant les groupes hiérarchiques à compter du prochain renouvellement général des instances et supprime les conseils de discipline de recours.

Pour rappel, ce texte a fait l’objet d’un avis unanimement défavorable exprimé par les représentants des organisations syndicales, lors de son premier examen le 23 septembre dernier.

- Ce texte a reçu un avis défavorable de la part des membres du CSFPT.
Il a fait l’objet du vote suivant :
- Collège employeur : 14 défavorables ;
- Collège des organisations syndicales : 17 défavorables ; 2 abstentions.

- Le second texte est un projet de décret fixant les modalités d’organisation des concours et examens professionnels des cadres d’emplois de sapeurs-pompiers professionnels.

Ce texte a pour objet de préciser, pour chaque cadre d’emplois de sapeurs-pompiers professionnels, la nature des épreuves ainsi que l’organisation et le déroulement des concours et examens professionnels d’accès ou d’avancement de ces différents cadres d’emplois.

Pour rappel, ce texte a fait l’objet d’un avis unanimement défavorable exprimé par les représentants des organisations syndicales, lors de son premier examen le 23 septembre dernier.

Lire la suite au format PDF



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20